Ce manoir, personne ne sait d'où il vient. Mais ce que l'on sait, c'est que seuls les élus peuvent le voir et y entrer... H/Y/Y autorisé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Veuillez vous recenser à cette adresse s'il vous plaît ! Pour vous inscrire au bal, veuillez vous rendre ici !

Partagez | 
 

 Attaque sur le toit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alaya Spanderam

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Attaque sur le toit    Mer 4 Fév - 19:42

profitant de l'absence d'Adras, Alaya était sortie de sa chambre. Elle n'avait pas d'occupation cet après-midi et avait donc décidé d'aller sur le toit pour être au calme. Elle traversa les couloirs qui y menait en rasant les murs comme a son habitude, si collant a chaque fois qu'elle croisait quelqu'un. Un petit groupe se décida à la suivre, avec en tete l'idée de s'amuser un peu.Ils la connaissaient assez bien pour savoir sa réaction amusante a leurs goût face aux coups. Et puis c'était une cible facile pour se défouler un peu.

La métamorphe arriva sur le toit, aujourd'hui personne, elle s'avança et profita un peu du paysage avant installer ses affaires pour pouvoir dessiner. Un coups de crayon ici, un autre là, le paysage prenait forme sur le papier, mystérieux. Le groupe qui l'avait suivit sortit sur le toit. Entendant la porte s'ouvrir Alaya se retourna et recula laissant son dessin en cours. Les jeunes la poussèrent à se recroqueviller dans un coin. Et s'approchèrent en riant. L'un deux était un peu en retrait il fut pousser par ses camarades à participer. Il se mirent à se moquer d'elle et de son caractère. Certain la frappèrent pour le plaisir.

La métamorphe se recroquevillait encore plus, tendue. Est-ce ce que tout allait recommencer comme dans son ancienne école? N'en avait-elle pas finit avec tout ça? Le fait qu'Adras la traite en esclave n'était donc  pas suffisant. Cependant après tout comme avaient dit ses parents adoptifs, elle les méritaient. L'un des jeunes eut l'idée de jouer avec son don et fit danser des flammes autour de la jeune fille. Alaya se replia sur elle même. La porte s'ouvrit a nouveau mais la métamorphe n'y prit pas garde. Certains jeunes s'enfuirent ou tentèrent de s'enfuir. Les autre continuèrent à s'amuser au dépend d'Alaya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
~
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 24
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Mer 4 Fév - 21:13

Adras avait très mal dormi pendant toute la nuit, il n'avait pas cessé de faire des cauchemars tous aussi horribles. Il se réveillait en sursaut pour ensuite se rendormir et recommencer le même scénario plusieurs fois. Il avait donc décidé de sortir de la chambre assez tôt en abandonnant Alaya qu'il traitait désormais comme son jouet et son esclave. Il avait passé une nuit vraiment exécrable, donc il n'avait aucune envie de s'amuser ou simplement parler avec cette dernière aujourd'hui. Elle allait probablement être soulagée en voyant son absence le matin, mais il s'en foutait complètement de ce qu'elle pouvait penser de lui. Il n'était qu'un monstre, un déchet et rien de plus. L'opinion des autres n'avait plus aucune importance à ses yeux et tant pis s'il était détesté par tout le monde présent dans ce manoir. Il allait tous les tuer pour ne plus souffrir autant qu'avant, il était seul et il allait le rester. Les autres n'étaient plus rien et il n'allait plus jamais essayer de se rapprocher d'une personne comme autrefois. C'était une perte de temps et complètement stupide de s'attacher à des personnes qui pouvaient uniquement le faire souffrir davantage. Il ne voulait pas ça, puis il n'y avait personne d'assez stupide pour s'attacher à lui. On lui avait bien fait comprendre autrefois alors qu'il ne faisait rien de tout ce qu'il fait aujourd'hui. Puis de toute façon, lui ne voulait pas avoir des personnes inutiles dans ses jambes. Elle le rendrait faible comme autrefois, c'était hors de question, il allait rester fort et seul. De toute façon, il ne pensait même plus être capable de ressentir de l'amitié ou de l'amour, il ignorait un peu comment s'y prendre avec ce genre de sentiment. Il ne ressentait plus de regret, donc ceci était probablement parti aussi. En tout cas, le démon était parti se réfugier quelque part dans le manoir, dans un endroit sombre et tranquille où personne ne pouvait venir le déranger pour dessiner et essayer d'oublier ces cauchemars qui ne cessaient de le torturer tous les jours.

La journée passa assez rapidement et il n'avait pas bougé de sa place pendant tout ce temps, l'après-midi était déjà arrivé maintenant. Adras poussa un faible soupir avant d'arrêter de dessiner. Il décida de retourner dans sa chambre en étant bien plus de bonne humeur maintenant que le temps avait passé. Il avait envie d'aller voir la jeune Alaya pour peut-être s'amuser un peu, mais en arrivant dans la chambre, il remarqua qu'elle n'y était pas. Le démon posa son cahier de dessin sur son lit avant de se concentrer un peu pour essayer de retrouver la présence de la jeune fille, car il était capable de ressentir sa présence, puisqu'il avait fait en sorte de créer une sorte de connexion pour la retrouver facilement peu importe où elle se trouve. C'était pratique, car comme ça il n'avait pas à chercher partout pour la retrouver. Adras la retrouva alors et il se mit en route vers le toit sans attendre plus longtemps. En y arrivant rapidement, car pendant qu'il marchait il avait ressenti d'autres présences sur le toit et cela ne l'avait pas trop rassuré en sachant que la jeune Alaya ne se défendait même pas. Il ouvrit la porte et il resta figé quelques instants devant la scène. Alaya se faisait embêter, mais aussi frapper par d'autres personnes. Pour une raison complètement inconnue pour lui, il sentit la colère monter, il essaya de se persuader que c'était uniquement parce qu'il ne supportait pas qu'on touche à SON jouet et uniquement ça, mais au fond ce n'était pas la seule raison qui le mettait en colère. La voir ainsi lui faisait faire un bond dans le passé et il n'aimait pas trop voir une personne vivre des choses semblables. Il essayait tout de même de se convaincre du contraire en se disant qu'elle n'avait aucune importance, mais ce ne fut pas suffisant pour l'empêcher d'exploser. Une flamme bleue apparut sur son oeil gauche ce qui prouvait qu'il était très en colère et il courut vers les agresseurs de la jeune fille. Certains réussirent à fuir, mais d'autres n'ont pas eu cette chance. Il ne pouvait pas tuer, il devait se retenir, mais il pouvait les défoncer autant qu'il le voulait pour leur faire payer.

Il immobilisa grâce à son ombre qui se déforma ceux qui tentèrent de fuir avant de leur porter des puissants coups de poing. Lorsqu'il termina avec les fuyards, le démon s'approcha de ceux qui étaient restés pour s'attaquer à la jeune fille. La colère était bien visible sur son visage, mais on y voyait également une petite lueur de folie. Les jeunes se retournèrent vers lui alors qu'il prenait la parole d'une voix glaciale et terrifiante.

- Vous allez lui foutre la paix... Je ne vous permettrai pas de lui faire plus de mal !

Les jeunes ne semblèrent pas le prendre au sérieux, mais il leur fit rapidement regretter. L'un d'eux essaya d'utiliser son pouvoir sur lui, mais il l'esquiva facilement avant de foncer sur eux, il en mit hors jeux en un rien de temps en leur portant des coups toujours aussi puissant et utilisant ses flammes bleues pour en brûler quelqu'un. Il s'attaqua au dernier debout en l'attrapant par le cou pour l'étrangler alors qu'il le fixait droit dans les yeux, il activa son pouvoir de son oeil gauche pour le faire souffrir encore plus. Ce pouvoir redoutable qui consiste à faire ressentir les pires angoisses et les peurs de la cible. Après cela, il le jeta plus loin, alors qu'il s'était retenu de tous les tuer, car s'il l'avait fait il aurait eu énormément de problèmes. Il attendit qu'ils partent tous effrayer par ce qui venait de leur arriver. Lorsque ce fut le cas, Adras s'approcha doucement d'Alaya avant de tomber à genoux devant elle en étant assez épuisé par ce qu'il venait de faire et en se rendant pas encore compte de tout ce que cela pouvait signifier de lui être venu en aide. Sa flamme bleue disparut doucement, alors qu'il levait les yeux vers elle avec un regard qui semblait un peu fatiguer, mais qui semblait aussi beaucoup plus doux que tous ceux qui lui avaient adressé jusqu'à aujourd'hui.

- Tu... Tu vas bien...?

----------❤----------

People can’t see anything that’s not right in front of them.


Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Alaya Spanderam

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Ven 6 Fév - 13:34

Adras? Était-ce bien sa voix qu'elle venait d'entendre? Elle leva la tête et le vit s'énerver sur ses agresseurs. Pourquoi s'énervait-il ? Elle n'était pourtant qu'une esclave. Elle ne comprenait pas sa réaction. A moins qu'il ne veuille être le seul a pouvoir l'abimer. Oui c'était sûrement ça. Elle avait finit par comprendre qu'elle n'était plus qu'une esclave a ses yeux et ne voyait pas d'autres raisons de cet acte. Elle le regarda les jeunes avaient compris qu'il était le plus fort, ils prenaient peur et tentaient de fuir lâchement. Tous sauf un, plus sur de lui ou tout simplement inconscient, il utilisa son don sur Adras. Sans résultat, il se retrouva a terre comme les autres. Pourquoi Adras allait-il aussi loin pour elle ? Pour un simple jouet. D'habitude lorsqu'il ne se servait pas d'elle il l'ignorait, comme ce matin. Alors pourquoi ferait-il plus attention à elle ? Il revenait vers la métamorphe. Que voulait-il faire ? Se défouler sur elle a son tour ? Lui donner des ordres ? Venant de lui, elle était plus habituée a ses réactions la a présent. Il n'en avait jamais eut d'autres. Alors pourquoi ça changerait aujourd'hui? Non ça ne changerait.... Elle fut interrompu dans ses réflexions par la question qu'il lui posa. Alaya le regardait surprise. Avait-il plus de considération pour elle qu'il voulait bien le montrer ? Ajoutant a ses interrogation, se regarda étrangement doux. Ce n'était pas normal, pas habituel. Que devait elle répondre ? Comment devait elle réagir ? Elle était perdue, complètement. Perdue au point de ne plus savoir si elle allait vraiment bien ou pas. Cependant Adras lui avait appris qu'il attendait toujours une réponse à ses questions. Ils s'agissait d'éviter une probable punition mais quelle réponse donner ? Elle avait eut peur mais c'était finit. Adras était venu. Son maitre était venu. Il avait éloigné et mit a terre ses agresseur. Elle n'avait plus peur. Habituée au coups d'Adras, elle n'avait plus peur de lui et se sentait même étrangement rassurée.

"Ou... Oui... J... Je vais m... Mieux... M... Merci... M... Merci Adras"

Elle avait faillit dire merci Maître, cependant elle était parvenue a s'interrompre en cours de toute. Avec sa voix hésitante ça n'avait pas du se voir. Adras lui avait dit de ne pas l'appeler maître, surtout en public. Personne ne devait savoir qu'elle était devenue son esclave. Elle restait contre le mur encore un peu tremblante a cause de l'agression et tendue a l'idée de ce qu'Adras aurait pu inventer comme jeu a ses dépends. Une brise soufflait sur le toit, jouant avec ses cheveux et faisant voler ses feuilles. Personne ne verrait son dessin, sauf s'ils en attrapait la feuille. Cependant les jeunes étaient a terre et Adras près d'elle. Il était loin des feuilles. Le vent changea de sens et le dessin atterrit près d'Adras. Il n'y ferait surement pas attention, il n'avait jamais fait attention à ce qu'elle faisait, sauf pour jouer a ses dépend. Ça ne changerait surement pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
~
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 24
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Ven 6 Fév - 18:53

Adras restait près de la jeune Alaya et ne la quittait pas des yeux, alors qu'elle semblait surprise par sa question, mais il n'y fit pas trop attention. En fait, pour l'instant il était assez différent et il ne voyait pas son propre comportement avec elle, car si c'était le cas, il n'irait complètement ce qu'il venait de faire en trouvant une excuse et il n'y aurait certainement pas posé cette question. Finalement, le démon agissait complètement différemment à ce qu'il voulait en réalité, mais la colère avait réussi à prendre le dessus. Il faisait malgré lui quelque chose qu'il ne voulait pas, se rapprocher d'une personne. En se montrant gentil ainsi, elle pouvait très bien se rapprocher de lui, alors qu'il ne voulait pas. Il avait assez peur de se rapprocher d'une personne maintenant. Il ne voulait pas souffrir à nouveau à cause d'un lien avec une autre personne, pourtant il faisait tout le contraire de ce qu'il voulait, peut-être parce que'u fond de lui, il voulait se rapprocher d'une personne, bien qu'il ne veuille pas se l'avouer? C'était tout à fait possible, mais lorsqu'il réaliserait ce qu'il venait de faire, il allait tout nier et ne balancer qu'il avait fait ça seulement pour être le seul à la toucher et lui faire du mal, car elle lui appartenait et rien de plus. Il ne pourrait avouer qu'il voulait la protéger pour pas qu'elle se fasse attaquer et devienne comme lui, car c'était aussi une raison qu'il l'avait fait. Sa vie était gâchée à cause de tout ce qu'il avait fait et plus personne ne voudrait de lui, même s'il ne le voulait pas de toute façon, mais elle avait encore cette chance de devenir plus forte sans devenir un véritable monstre, mais cela il n'allait jamais le dire. Il préférait se réconforter en se disant qu'il ne faisait que ça pour garder son esclave qu'à lui, sinon elle allait être inutile blesser. Pourtant, même s'il souhaitait l'aider au fond, il avait peur de se rapprocher d'elle comme à l'instant, il devait l'éviter à tout prit, mais de toute façon la jeune fille devait toujours avoir peur de lui et si elle devenait plus forte un jour, elle allait probablement s'éloigner comme toute personne normale le ferait en sachant ce qu'il a fait et ce qu'il fait maintenant. En tout cas, pour l'instant il ne faisait pas attention à ce détail et se préoccupait vraiment de la jeune fille. D'ailleurs, elle n'avait toujours pas donné de réponse, mais cette fois il ne s'énervait pas contre elle et attendait simplement. Il lui avait déjà dit de toujours répondre lorsqu'il lui posait une question, mais pour l'instant il n'y pensait pas.

"Ou... Oui... J... Je vais m... Mieux... M... Merci... M... Merci Adras"

Le démon hocha doucement la tête toujours en gardant ce drôle de regard qui ne lui ressemblait pas. Il ne bougeait toujours pas, alors que la jeune Alaya était toujours contre le mur et elle tremblait, peut-être que c'était à cause de lui ou à cause de l'attaque qu'elle venait de subir, il n'en savait rien. Elle risquait d'avoir toujours peur de lui avec ce qu'il lui avait fait et c'était mieux ainsi, elle n'aurait donc jamais l'idée de vouloir devenir son ami ou même plus. Ce serait complètement stupide de vouloir une chose pareil avec une personne qui lui voulait du mal à la base, bien que pour l'instant ce n'était pas du tout le cas, mais ça elle ne pouvait en être sûre. Peut-être pensait-elle qu'il jouait seulement avec elle? Enfin, jamais il ferait une telle chose, en temps normal, il n'aime pas agir de façon gentille même si c'est pour jouer avec une personne. Donc pour l'instant, il était complètement sincère, il ne jouait pas avec elle, mais elle n'en savait rien. Son regard fut rapidement attiré par des feuilles qui volèrent jusqu'à côté de lui. Il les prit entre ses mains pour regarder ce qui avait dessus. C'était un dessin, probablement fait par Alaya, il n'avait jamais fait attention à ce qu'elle faisait avant et il ne se doutait pas qu'elle dessinait comme lui. Bon contrairement à lui, c'était un paysage qu'elle avait dessiné, lui la plupart du temps c'était des dessins morbides ou de fragments de son passé qu'il dessinait. C'était tout de même très beau, mais il ne pourrait l'avouer une fois encore, surtout qu'il reprenait doucement conscience de ses gestes et de son comportement avec elle. Il lui tendit pour lui rendre les feuilles en gardant le silence et il remarqua une brûlure sur sa main que l'un des jeunes lui avait probablement faite en utilisant son don. Pourtant, il n'y accorda pas la moindre attention, car c'était juste une toute petite blessure sans importance. Il en avait déjà eu des tas autrefois et il ne ressentait même plus la douleur. Puis, Alaya était bien plus blessé que lui, donc ce n'était rien. Cette fois, il réalisa ses pensées il essaya de les chasser rapidement. Il se foutait d'elle, elle n'était rien, juste une esclave et un jouet qui lui serait d'aucune utilité blessée. Le démon garda le silence un long moment en réfléchissant à tout ce qui venait d'arriver. Cela l'énervait, il ne devait plus recommencer, mais c'était plus fort que lui. Il était donc assez perdu maintenant ne sachant plus trop comment agir avec elle, mais il ne devait pas planter là plus longtemps, elle risquait de remarquer qu'il était assez confus, si elle ne l'avait pas déjà remarqué.

- Bon... Partons d'ici...

Il avait assez fait un carnage comme ça et le nombre de personnes inconscientes au sol pourraient très bien lui apporter des problèmes, donc il était probablement mieux qu'ils partent maintenant. Il ne lui laissa pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il s'approcha d'elle pour la soulever en la prenant dans ses bras avec facilité. Pourquoi faisait-il cela? Il n'en savait trop rien, il avait encore fait cela inconsciemment et il se maudissait intérieurement de l'avoir fait maintenant. Il ne voulait toujours pas s'avouer qu'il avait fait ça, car elle avait été frapper et qu'il s'en souciait un peu. Malheureusement, Adras réussit à faire à peine un pas qu'il eut un vertige qui le fit reculer et il retomba aussi vite vers l'arrière et il réussit à se cogner la tête contre le mur, mais il avait serré d'avantage Alaya dans ses bras pour éviter de la lâcher en tombant et lui éviter de se faire mal à cause de sa chute. Il desserra ensuite son étreinte pour poser une main sur son oeil gauche où la flamme bleue était apparu quelques minutes plus tôt. Cela lui arrivait parfois lorsqu'il utilisait ce pouvoir, il n'y voit plus rien de cet oeil pendant un certain temps et a du mal à se tenir debout. Il était assez énervé encore une fois de montrer une de ses faiblesses à quelqu'un, mais il ne pouvait rien y faire. Il réalisa également qu'il était tombé avec Alaya et qu'elle était sur lui et il tourna brusquement la tête sur le côté pour regarder ailleurs en se traitant d'imbécile dans sa tête. Il prit la parole après quelques secondes en retrouvant au passage une voix plus dur pour essayer de compenser son comportement qu'il trouvait beaucoup trop gentil juste avant, mais malheureusement ce ne fut pas aussi méchant qu'il ne le voudrait.

- Finalement, dégage... Rentre toute seule... Tu as pas besoin de moi...

----------❤----------

People can’t see anything that’s not right in front of them.


Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Alaya Spanderam

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Lun 9 Fév - 18:13

Lorsqu'Alaya le remercia, Adras hocha la tête. Il avait un regard doux qui ne lui ressemblait pas. La métamorphe y prêtait a peine attention. Lentement elle se remettait de son agression. Même si elle en avait pris l'habitude, les coups n'étaient pas agréable. Le pire était surtout de se rendre compte que rien ne changeait. Car au fond d'elle, tout au fond d'elle, Alaya voulait changer. Cependant c'était enfermé trop profond pour qu'elle s'en rende vraiment compte. Ici comme depuis qu'elle avait montré son don elle n'avait reçu des coups. Il y avait bien eût Eleanor et Otis qu'elle avait rencontré lors du tri, cependant tout ça lui semblait si loin. A présent elle n'était plus qu'une esclave, une esclave et rien d'autre. L'esclave d'Adras. Adras qui était venu la sauver. Elle n'avait plus vraiment peur lui. Elle s'était habituée à sa présence et avait accepté sa place d'esclave et de jouet. Ça ne l'empêcha pourtant pas de se protéger lorsque son maître lui tendit la feuille. Elle remarqua la brulure sur la main d'Adras. C'était sa faute. Si elle avait été plus forte , il n'aurait pas eu à la sauver et n'aurait pas été blessé. Elle frôla timidement la blessure.

" D ... Désolée... "

Alaya serra son dessin contre elle. Elle ne s'était pas autorisée à en faire depuis un moment et y tenait. C'était le seul plaisir qu'elle avait gardé de la période de sa vie précédant les coups. Elle le regarda, heureusement il n'était pas trop abimé. Elle le continuerait plus tard. Adras lui demandait de partir avec lui. Son camarade semblait déjà reprendre en partie son ancienne attitude aussi Alaya tenta de se relever. A son grand étonnement il la soulevait. Il retomba en arrière, elle s'accrocha a lui par reflexe. Adras avait eut le même reflex. Cependant Alaya n'en chercha pas la raison. Il ne semblait pas décidé à la blesser. Elle allait en profiter, ça ne durerait surement pas. Lorsqu'il dressera son étreinte, la métamorphe fit de même. Elle savait bien qu'il ne la serrerait pas longtemps contre lui. Ce serait trop anormal par rapport à ses réaction face à elle avant que les jeunes ne l'agressent. Il lui demandait d'ailleurs de partir. Son ton ressemblait déjà plus à celui dont elle avait l'habitude. Alaya se releva tant bien que mal et l'enjamba pour ne plus être sur lui. Elle se dirigea ensuite vers la porte. Elle passa devant son matériel de dessin et commença à le ranger espérant que le moment de répit qu'il lui laissait durerait longtemps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
~
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 24
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Mar 10 Fév - 22:52

Adras ne bougeait toujours pas de sa place, de toute façon, il en était tout simplement incapable, il ne se sentait pas très bien à cause de son pouvoir qu'il n'aurait jamais du utiliser maintenant, mais il n'avait pas pu s'en empêcher, car la colère avait prit le dessus sur le moment. Alors qu'il lui avait demander de partir toute seule, cette dernière se redressa avec un peu de mal avant de s'éloigner pour s'arrêter pour ramasser ces affaires. Le démon la regarda un instant avant de tourner la tête pour regarder ailleurs alors qu'il baissa les yeux vers sa main pour regarder sa blessure. Il secoua brusquement la tête en réalisant ce qu'avait fait la jeune Alaya, elle l'avait frôler et il n'avait pas du tout réagit sur le coup et il en était assez surprit, il ne comprenait pas trop pourquoi il ne l'avait pas jeter pour l'empêcher de le toucher comme ça, il ne comprenait pas pourquoi il avait décider de la porter et il ne comprenait pas pourquoi il l'avait serrer contre lui alors qu'il était retomber pour éviter qu'elle se fasse mal. Il n'y comprenait rien, il ne devait pas se soucier d'elle, il la blessait lui-même, pourquoi l'avoir protéger? Pourquoi l'avoir aider? Et maintenant pourquoi la repousser comme un vulgaire déchet? Il était assez perdu, mais il essayait toujours de se dire qu'il avait fait ça, car elle lui appartenait et qu'il n'allait pas laisser quelqu'un d'autre la toucher, car il était le seul à avoir le droit du lui faire mal et rien de plus. Il ne voulait pas se rapprocher de quelqu'un, il refusait de se rapprocher de quelqu'un et cette fille était inutile et faible, il ne devait pas recommencer à se montrer doux comme il venait de le faire, mais il n'arrivait pas à se sortir de la tête le fait qu'elle est frôler sa main, mais aussi qu'elle les serrer lorsqu'il l'avait lever dans les airs et lorsqu'il était retomber aussi vite. C'était complètement stupide de réagir à une chose aussi simple, mais il ne pouvait pas s'empêcher de trouver cela étrange et essayer de se convaincre que c'était une sensation désagréable et horrible. Il ne voulait pas croire autre chose, il s'en foutait complètement qu'elle est peut-être un peu de compassion pour lui, même si cela était difficile à croire après ce qu'il lui faisait. Il n'y avait aucune chance qu'elle ressente quelque chose d'autre que de la peur et de la crainte, il en était bien heureux, du moins c'est ce qu'il essayait de se convaincre, puis de toute façon, il n'y connaissait rien à l'amitié et à l'amour, il avait renoncer à se faire des amis depuis bien longtemps et cela ne comptait pas changer. Ce genre de sentiment, même s'il n'y connaissait pas grand chose, l'effrayait énormément et donc le moindre toucher doux comme elle venait de le faire avait toujours un effet sur lui, il ne pouvait s'empêcher de réagir à cela. Il continuait à se dire que ceci était désagréable, mais aussi qu'il ne méritait pas d'être aimer par quelqu'un. Il ne voulait pas et personne ne devait l'aimer au risque de souffrir, il avait aussi peur de transmettre sa folie à la jeune Alaya. En tout cas, le démon restait complètement figer à sa place, les jambes allonger devant lui, alors qu'il baissa doucement la tête en affichant un regard un peu plus triste bien qu'aussi perdu à cause de son propre comportement. Finalement, il aurait peut-être été mieux de rester complètement seul et ne jamais faire d'elle son esclave, cela aurait peut-être été mieux, car au final, il en souffrait. Même s'il essayait de se convaincre qu'il ne voulait pas devenir proche de quelqu'un, cela lui faisait mal, surtout qu'il savait parfaitement que la jeune fille ne se soucierait jamais de lui. Il avait peut-être peur de devenir proche de quelqu'un, mais au fond il le souhaitait toujours un peu. Le démon secoua légèrement la tête pour essayer de chasser ses pensés qui risquait juste de le rendre faible. Il ne savait plus trop quoi faire pour l'instant, l'empêcher de partir? Ou lui demander de revenir? Elle devait probablement vouloir partir au plus vite, elle ne devait pas vouloir rester avec lui plus longtemps, même s'il n'avait pas l'intention de lui faire mal aujourd'hui. Le démon prit tout de même une décision, même si ce fut plutôt prit rapidement et sans vraiment réfléchir, car maintenant des pensés de son passé douloureux et de sa solitude n'arrêtait plus d'envahir son esprit, donc peut-être avait-il prit la mauvaise décision.

- Attend... Tu... Reste...

Sa voix avait été assez faible et pas du tout méchante, il avait même faillit lui demander, mais il s'était tout de même rattraper pour lui donner un ordre, même si cela ne ressemblait pas trop à cela à cause de sa voix qui ne montrait aucune autorité, mais la jeune fille allait surement l'écouter à cause de sa peur envers lui. Il s'énerva contre lui-même à nouveau pour lui avoir demander d'une telle façon et surtout de ne pas vouloir rester seul. C'était pourtant ce qui était le mieux pour lui, mais même s'il se le répétait cela ne marchait pas très bien. La solitude le brisait toujours de plus en plus et même si la jeune Alaya n'avait aucune envie de rester avec lui ou même voir autre chose de lui que son maître, un démon ou autre et bien tant pis, tant qu'il n'était pas seul.

----------❤----------

People can’t see anything that’s not right in front of them.


Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Alaya Spanderam

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Ven 20 Fév - 1:17

Alaya continuait à ranger ses affaires et s'apprêtait à quitter le toit, lorsque la voix d'Adras l'arrêta. Pourquoi lui demander de par pour lui dire de rester ensuite ? Était-ce un nouveau jeu ? Peu importait finalement. Contradictoire ou non, un ordre restait un ordre. Elle ne pouvait rien y changer. Adras était son maître, elle était persuadée que ça non plus elle ne pouvait pas le changer. Où était passée la petite voix qui lui disait avoir envie de s'en sortir ? Disparue. Enfouie au fond d'elle même. Elle était une esclave. Elle ne pouvait plus rien faire d'autre qu'obéir. Obéir à cet homme qui ne la verrait jamais autrement que comme un jouet. Elle laissa ses affaires presque entièrement rangée en place et revint vers son maître toujours allongé.

"b... Bien... M... Adras.... C... Comme vous... Voudrez"

Elle avait encore une fois faillit dire maître. C'était dire à quel point elle avait plié. Que cherchait il d'elle ? Que cherchait il se son jouet. Qu'allait il encore inventer ? Elle l'observait en silence. Sa voix lorsqu'il lui avait donné cet ordre, elle semblait différente, gentille. Pourquoi ? Ce n'était pas normal. Elle avait dû mal entendre. Elle secoua mentalement la tête. Elle n'avait pas à se poser de questions sur les actes de son maître. Tant qu'il ne lui avait pas précisé le contraire, il restait son maître. Il le resterait sûrement toujours. Il était comme les autres. C'était si bien d'avoir un défouloirs. Pourquoi l'avoir aidé alors qu'il faisait la même chose. Ça n'avait aucun sens. Vraiment aucun sens. Cependant elle n'avait pas rien a redire se les ordre de son maitres, ni sur ses actes, elle n'en avait pas le droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
~
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 24
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Ven 20 Fév - 19:21

"b... Bien... M... Adras.... C... Comme vous... Voudrez"

Alaya était revenu vers lui après avoir pratiquement terminé de ranger ces affaires. D'ailleurs, Adras avait remarqué cette fois qu'elle avait failli l'appeler maître, il lui avait pourtant demandé de pas l'appeler comme ça, car c'était beaucoup trop étrange à ses oreilles et pas du tout discret non plus, mais il ne savait pas trop pourquoi il lui avait demandé de l'appeler par son prénom, car cela pouvait prouver qu'ils pouvaient être proches tous les deux, ce qui n'était pas vraiment le cas et cela ne devait pas changer, du moins c'était l'avis du démon qui essayait toujours de se convaincre de ceci. Peut-être lui avait-il demander de l'appeler ainsi pour avoir un sentiment de rapprochement avec la jeune fille même si c'était en totale contradiction avec tout le reste? C'était débile, mais bon il ne voulait pas non plus se faire appeler "maître" alors que tout le monde pouvait entendre et découvrir ce qu'il faisait. Il devait tout de même rester discret et se faire nommer ainsi ne l'était pas du tout, de toute façon il n'aimait pas cela. Il aurait peut-être dû lui dire de l'appeler autrement que par son prénom par exemple, mais il était trop tard et il n'avait pas envie de changer. Bizarrement le simple fait de se faire appeler par son prénom lui faisait du bien, car cela n'était pas arriver depuis longtemps, on lui donnait toutes sortes de surnoms autrefois. Déchet, monstre, démon, tueur, meurtrier et toutes sortes encore. En tout cas, il n'allait pas lui dire de changer même si cela pouvait faire bizarre avec ce qu'il pouvait lui faire subir. Enfin pour l'instant, il n'avait envie de rien faire du tout, il n'avait pas envie de lui faire de mal, il n'y arriverait probablement même pas puisqu'il avait du mal à tenir debout de toute façon. Pourquoi n'y arrivait-il pas? Pourquoi il ne voulait pas faire comme d'habitude pour se défouler et passer la colère qui l'envahissait toujours? Il avait pitié d'elle? Non ce n'était pas ça, il se voyait en elle tout simplement, il n'arrivait pas à lever la main sur elle maintenant, car il se revoyait lui autrefois. Innocent et faible. Il était énervé de se rappeler de cette faiblesse d'autrefois, mais cela l'empêchait d'agir contre la jeune fille. Le démon l'avait immédiatement catégorisé comme faible et d'inutile en la voyant pour la première fois. Il ne pensait pas qu'elle puisse lui ressembler, mais il s'était trompé et il avait une plus forte envie de la protéger maintenant que de lui faire du mal. De la rendre plus forte, mais sans pour autant la rendre comme lui, un vrai monstre et lui transmettre sa folie. Il voulait de plus en plus l'aider sérieusement, mais il était bloqué par la peur. La peur de se rapprocher de quelqu'un et d'en souffrir à nouveau. C'était la pire douleur qu'il avait ressentie dans sa vie, la douleur d'être trahie par quelqu'un d'important à ses yeux. La dernière fois, une jeune femme l'avait complètement trahi en dénonçant ce qu'il a fait, une jeune femme qu'il avait commencé à apprécier. Il l'avait pensé différente des autres, mais ça n'avait pas été le cas. Il ne trouverait personne de différent de toute façon, tout le monde ne le verrait uniquement comme un monstre ou un tueur. Personne de sensé ne tenterait de se rapprocher de lui. Il était donc partagé entre le fait de l'aider réellement, de continuer ses traitements horribles sur elle, ou de tout simplement abandonner et de partir pour redevenir seul et s'éloigner d'elle au plus vite. Pour l'instant il était plus penché sur la dernière option qui était beaucoup plus simple et moins risquer de se rapprocher d'elle d'une manière ou d'une autre. Adras s'inquiétait probablement pour rien, mais c'était une mesure de sécurité. La jeune Alaya devait être comme tous les autres, elle savait un peu ce qu'il avait fait par le passé, donc si elle a un minimum de bon sens, elle n'aurait jamais l'idée de se rapprocher de lui. Si elle savait se défendre, elle l'aurait probablement dénoncé déjà, comme la jeune femme d'autrefois. Alaya a peur de lui, elle doit le mépriser pour ce qu'il lui a fait et elle doit avoir qu'une envie c'est de partir très loin de lui, ce qui était tout à fait normal au final. Il ne serait jamais aimé et il allait être seul à jamais. C'est tout ce qu'il méritait. Le démon baissa à nouveau la tête en se disant que ça ne changerait jamais et que ça sera comme autrefois. Il serait seul, ça ne changerait pas, donc pourquoi il avait mal maintenant? Son regard semblait triste, mais il ne faisait pas vraiment attention à cacher ses émotions comme d'habitude. Une larme de sang coula de son oeil où la flamme bleue était apparue, encore une fois il n'y fit même pas attention, il était assez perdu dans ses pensées On ne pouvait savoir si cette larme était due à un effet secondaire du pouvoir du démon ou tout simplement une larme de tristesse, c'était peut-être même les deux. Adras ferma doucement ses magnifiques yeux bleu clair en prenant la parole toujours d'une voix faible.

- Pourquoi m'écoutes-tu? Tu vois bien que je ne peux pas bouger... Tu dois me haïr, me mépriser... Alors pourquoi t'en profites pas pour déguerpir? Si tu veux devenir plus forte, ce n'est pas comme ça que tu vas y arriver... Arrête de te laisser marcher dessus, même par moi...

----------❤----------

People can’t see anything that’s not right in front of them.


Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Alaya Spanderam

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Sam 21 Fév - 20:32

Une larme de sang coulait de l'oeil de son maître. Pourquoi pleurait il ? Elle voulait pouvoir le consoler. Mais comment ? De plus il le prendrait sûrement mal. Elle hésitait. Quand a ses remarques et ses questions. Pourquoi un esclave devrait il avoir un avis sur son maître ? Depuis quand c'était faisable ? Elle méritait ce qui lui arriverait. Tout elle le méritait. Elle n'était rien. Tien d'autre qu'un jouet ou une esclave. Rien d'autre. Elle parla d'une voix basse, neutre.

"je ... Je vous hais ... pas. Je ne ... vous haïrais j... Jamais. P...
pourquoi devrais-je mépriser... M... mon maître ? Vous m'aviez promis de... De... m'aider. Je mérite ce... Ce qui m'arrive, t... Tout je le mérite. Je suis ... Votre... esclave. Faites de moi ce que v... Vous voudrez"


La voix neutre, Alaya avait accepté la situation dès le départ. Ce n'était pas maintenant que ça changerait. Le haïr, le mépriser, la métamorphe était incapable de haïr ou de mépriser qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
~
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 24
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Dim 22 Fév - 2:20

"je ... Je vous hais ... pas. Je ne ... vous haïrais j... Jamais. P... pourquoi devrais-je mépriser... M... mon maître ? Vous m'aviez promis de... De... m'aider. Je mérite ce... Ce qui m'arrive, t... Tout je le mérite. Je suis ... Votre... esclave. Faites de moi ce que v... Vous voudrez"

Adras ouvrit à nouveau les yeux avant de pousser un faible soupir en réalisant que c'était peiné perdu avec elle, si elle continuait à se soumettre ainsi, elle ne deviendrait jamais forte, mais que pouvait-il faire pour ça? En continuant de la traiter comme une esclave ou comme un jouet, il ne l'aidait certainement pas et ceci ne risquait pas de l'aider un jour. Elle risquait juste de s'enfoncer davantage et devenir encore plus faible et idiote. Elle devait se révolter un peu et ne plus se laisser marcher sur les pieds, mais ça ne serait pas facile, sauf s'il décidait de se débarrasser d'elle et ne plus en faire son esclave. C'était peut-être mieux pour lui, mais aussi pour elle, car quoiqu'il lui soit promis de l'aider à devenir forte, il était vraiment mal parti et n'y arriverait jamais. Pourtant, s'il ne faisait plus d'elle son esclave, alors peut-être qu'elle rapprendrait absolument rien au final et resterait la même personne, mais lui il n'aurait plus aussi peur de se rapprocher d'elle, surtout qu'il est encore plus effrayé maintenant de l'avoir entendu dire qu'elle ne le haïssait pas. Elle n'était vraiment pas normale de ne jamais le haïr. Il lui faisait du mal, il ne lui apporterait probablement jamais de bien, alors pourquoi ne pas le mépriser? Pourquoi elle ne le méprisait pas? Tout esclave méprise son maître normalement. Il était assez en colère encore contre lui-même et contre elle aussi, il était en colère, car il ne savait pas du tout comment réagir et quoi faire la concernant, tout laisser tomber pour redevenir seul ou l'aider malgré sa peur? Et elle, elle l'énervait tout simplement, car elle était idiote de dire tout ça. Elle ne le méritait certainement pas, elle ne méritait pas les coups, donc pourquoi le faisait-il? Ces gestes complètement en contradiction avec ses propres paroles. Il y avait aussi une chose qui l'agaçait, le vouvoiement qu'il n'aimait pas trop. Il n'avait pas demandé pour rien de se faire appeler par son prénom, alors ceci était aussi de trop, mais il ne dit rien à ce sujet. Le démon réfléchissait rapidement à tout ça pour savoir exactement quoi faire, car il était toujours aussi perdu. Passer par-dessus sa peur pour l'aider vraiment? Continuer comme avant? L'abandonner pour la laisser toutes seule? Que devait-il faire? Adras prit finalement une décision, il attrapa son poignet brusquement pour la tirer vers lui avant d'attraper son cou avec son autre main pour la regarder droit dans les yeux, mais il ne serrait pas du tout, il la tenait juste, il avait toujours le même regard malgré tout. Le démon risquait peut-être de regretter ces paroles et d'en souffrir, mais c'était probablement mieux pour elle.

- Faire de toi ce que je veux? Je ne veux rien te faire là... Je vais seulement te donner un ordre... Haïs moi... Si tu me détestes, peut-être deviendras-tu plus forte... Ça marchait pour moi, donc ça devrait-être ton cas aussi... Ainsi... Je t'aurai aidé... Arrête de te faire croire que tu le mérites, c'est faux... Ne te laisse plus marcher sur les pieds je t'ai dit !

----------❤----------

People can’t see anything that’s not right in front of them.


Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Alaya Spanderam

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Mer 25 Fév - 4:05

Brusquement Adras la prit par le poignet. Bien qu'Alaya ait prit l'habitude de ce genre de gestes de la part du jeune homme, un lueur de peur passa dans son regard alors qu'elle se préparait mentalement à recevoir un coup. Son autre mais vint tenir la métamorphe par le cou. Il ne la serrait pas mais la forçait à plonger son regard bleu nuit dans le sien. Il prit la parole, un ordre. Si simple et pourtant irréalisable. Si Alaya en connaissait le sens, elle était tout bonnement incapable de le mettre en pratique. C'était contre son caractère. Malgré les coups et l'esclavage, elle était incapable de lui en vouloir. Elle n'y arrivait pas. Lui, ses parents adoptifs et tout les autres.

"J... Je... Je... Je ne... Je ne peux pas... Je... Désolée... J'y arrive pas..."

En prononçant ces paroles Alaya désobéissait au jeune homme. Elle se prépara à recevoir la punition adéquate. Laquelle ? A lui d'en juger. Elle était incapable de le détester. Ne pas se laisser marcher sur les pieds paraissait plus faisable. Pourtant son cerveau avait été comme modifié, elle ne savait qu'obéir. Elle ne savait plus se rebeller. Un pensée lui vint soudain. Si cette phrase était un signe. S'il la libérait. Elle prit peur. S'il la laissait justement ? D'autre auraient sauté sur l'occasion, Alaya voyait plutôt ça comme un abandon.

"M'abandonne pas"

La métamorphe ne se rendait même pas compte qu'elle venait de le tutoyer. Les mots était sortit tout seuls. Seuls sans qu'elle puisse les retenir. Il allait l'abandonner, la laisser seule. Comme un vieux jouet qui à trop servit. Après tout c'était ce qu'elle était, un jouet, son jour. Pourtant elle ne voulait pas qu'il la laisse seule.

"Me laisse pas"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
~
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 24
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Ven 27 Fév - 1:41

"J... Je... Je... Je ne... Je ne peux pas... Je... Désolée... J'y arrive pas…"

Pour une raison inconnue, ceci l'énerva légèrement, pourquoi ne pouvait-elle pas le haïr? Pourtant ce n'était pas si difficile après tout ce qu'il avait fait et ce qu'il pouvait lui faire. Il voulait qu'elle le déteste pour qu'elle devienne plus forte, mais aussi pour être soulagé sur le fait qu'elle ne pourrait jamais se rapprocher de lui, mais cela ne semblait pas marcher, même si c'était un ordre direct. Il ne comprenait pas et il était assez perdu ne sachant pas trop quoi faire. Il réalisa rapidement qu'il avait déjà agi de cette façon autrefois. Jamais, même après les pires tortures reçues, il n'avait décidé de aïr quelqu'un, il n'avait jamais voulu à sa mère qui le traitait de déchets, il n'avait jamais voulu détester les personnes qui l'avaient fait souffrir en cours. Elle était comme lui, de moins le lui du passé, car aujourd'hui, il haïssait tous ces gens. Ses camarades de classe, sa mère et tous les hommes qui lui ont toujours marché dessus. Il avait abandonné, il avait été briser complètement et avait trouvé que la vengeance et la haine pourraient le rendre fort et le sortir de cette vie qui ne changerait pas s'il ne bougeait pas. Il était devenue un véritable monstre à cause de ces gens, une personne qui ne vit uniquement avec la noirceur et la haine. Pourtant, il avait du mal à comprendre pourquoi la jeune fille ne se révoltait pas, pourquoi ne devenait-elle pas comme lui?Pourquoi ne cherchait-elle pas vengeance contre les personnes l'ayant fait souffrir tout comme lui? Il ne comprenait pas et peut-être qu'il était préférable de ne pas lui demander une telle chose, alors qu'il ne voulait pas vraiment qu'elle devienne une tueuse comme lui et qu'elle gâche sa vie complètement. Il voulait seulement la rendre plus forte et ne plus la voir se faire marcher dessus par la première venue pas la faire devenir un véritable monstre, mais bon c'était inutile, elle refusait de le haïr quand même, même si cela pouvait juste la réveiller sur ce côté. Le démon allait devoir trouver une autre solution ou bien tout simplement tout abandonner, alors que sa technique pour se protéger d'un éventuel rapprochement avec elle ne fonctionnait et que ceci n'allait pas la faire devenir plus forte, car elle refusait son idée. Il était toujours assez effrayé par le fait d'être proche d'une personne et de souffrir, donc le fait qu'elle lui dise cela l'énervait quelque peu. Le démon ne pensait même pas au fait qu'elle désobéissait directement à un ordre, il pensait seulement à trouver une autre solution pour se protéger et aussi la rendre forte en l'éloignant de lui au passage. Adras la fixait toujours sans bouger, mais il était pensif, la retenant toujours par le cou, il fut brusquement réveiller par la voix de son jouet.

"M'abandonne pas"

Adras était surpris et ne sut quoi dire. Elle l'avait senti qu'il pensait à une telle chose ou bien était-ce dû au hasard qu'elle lui dise ça? Peu importe la raison, le démon était encore plus embrouillé en ne sachant pas quoi faire. Pourquoi ne voulait-elle pas cela? Elle était complètement folle? Pourquoi vouloir continuer d'être son jouet, alors qu'elle pouvait être libre à nouveau? Mais… Pour combien de temps? S'il ne l'aidait pas, elle risquait juste de se faire prendre à nouveau par un gars comme lui et subir d'autres tortures et vu ce qu'il avait fait aujourd'hui c'était hors de question, il refusait que cela arrive. Il ne pouvait donc pas l'abandonner, sinon cela recommencerait probablement avec quelqu'un d'autre et il ne l'accepterait pas, il était le seul à pouvoir faire cela, bien que pour l'instant il n'y pensât pas un seul instant. Il ne comprenait tout de même pas le fait qu'elle ne veule pas le détester malgré tout et qu'elle lui demande elle-même de ne pas l'abandonner. Il avait bien du mal à réfléchir pour le moment et il ne fit pas attention au tutoiement, de toute façon il préférait ça.

"Me laisse pas"

Adras baissa légèrement la tête en relâchant doucement son cou qu'il tenait toujours dans sa main en s'appuyant contre le mur derrière lui. Il serra un peu les poings en se maudissant de ne pas être capable de l'abandonner, elle ne devait être rien à ses yeux, elle devait être uniquement un jouet, une esclave, mais depuis aujourd'hui, depuis qu'il avait vu ces jeunes lui faire du mal, il s'était vu en elle. Il réalisait qu'il ne réussissait pas à se convaincre qu'elle n'était qu'une vulgaire chose inutile, pourtant il devait continuer beaucoup trop à effrayer pour avouer qu'il pouvait peut-être tenir un minimum à elle et qu'il voulait la protéger. Le démon tenta de chasser toutes ses pensés pour garder uniquement celle qui le réconfortait un peu avant de relever la tête vers elle et de poser une main derrière la tête de la jeune fille pour la rapprocher plus de lui et lui faire poser son front contre le sien.

- Je ne t'abandonnerai pas… Tu es mon jouet, je ne vais pas m'en débarrasser maintenant… Et puis… Je t'ai promis de t'aider… Je tiens mes promesses…

C'était peut-être encore un geste irréfléchi de la rapprocher autant de lui, mais il la relâcha rapidement avant de tourner la tête sur le côté en poussant un soupir, il devait arrêter de trop penser et seulement se dire qu'elle n'était rien et qu'elle l'abandonnerait d'elle-même lorsqu'elle serait devenue assez forte. Elle ne voudrait certainement plus de lui lorsqu'elle réalisera qu'elle sait tromper sur beaucoup de choses et qu'elle ne se laissera plus marcher dessus, pour l'instant il devait continuer d'agir comme il l'a toujours fait avec elle tout en l'aidant sans devenir proche tout simplement.

- Tant pis pour mon ordre… C'était idiot de te demander une chose pareille… J'aurais dû me douter que tu sois comme ça… Tu finiras bien un jour par me haïr et partir, lorsque tu seras plus forte…

----------❤----------

People can’t see anything that’s not right in front of them.


Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Alaya Spanderam

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 17/05/2014

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Mer 18 Mar - 12:29

Alaya se tendit lorsqu'il mit sa main derrière sa tête. Que voulait-il lui faire ? Elle résista légèrement lorsqu'il lui fit se rapprocher leurs front, les collant l'un à l'autre. Puis se détendit. Il ne voulait pas l'abandonner. Elle était contente. Les liens que la métamorphe créait étaient important pour elle. Le manque d'affection inconsciemment ressenti faisait qu'elle s'attachait aux autres malgré la peur. Elle avait besoin d'être avec eux. Il reprit la parole retirant son ordre. Puis il continua. Alaya réfléchissait. Devenir forte signifiait-il haïr les autres ? Tout les autres ? Elle en était incapable. Comment devenir fort sans haïr ? Elle voulait devenir forte mais ne savait même pas comment le faire. Le soleil descendait lentement donnant des reflets d'or a son camarade. Pourquoi lui demandait-il de le haïr ? Ce qu'il lui avait fait n'était pas pire que ce que lui avaient fait ses parents adoptifs. Est qu'elle devrait les haïr eux aussi ? Ils l'avaient recueillie et élevée. Ils l'avaient aimé. Du moins elle le pensait. Elle n'en était plus sur. Elle posa un regard perdu sur le jeune homme.

"aide moi... Je... Si... S'il vous plait... Aidez moi"

Elle ne savait plus quoi faire ni où elle en était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
~
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 24
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    Lun 23 Mar - 3:28

Adras regardait toujours ailleurs en réfléchissant toujours à ce qu'il avait fait juste avant, il devait arrêter de trop penser à cela et pourtant cela ne voulait pas sortir de son esprit. Il s'était montré protecteur envers elle, alors qu'il devait éviter à tout prix de se rapprocher d'une personne. Même si le passé de cette jeune fille était semblable au sien, il ne devait pas se voir en elle, il devait toujours croire qu'elle ne pouvait comprendre ce qu'il pouvait ressentir. Elle était inutile, c'est ce qu'il devait se dire, un être stupide qui est comme tous les autres qui finiraient par le haïr un jour. C'était juste évident à ses yeux qu'elle finirait par le détester lorsqu'elle finirait par sortir de sa coquille. Il n'y avait pas d'autre possibilité possible à ses yeux et il ne voulait même pas penser à autres choses de toute façon. Elle partirait d'elle-même et il retrouverait sa petite vie seule à nouveau, même si cette solitude le rendait malade. Il se rendit compte d'ailleurs que ses pulsions meurtrières ne s'étaient pas manifesté depuis qu'il avait été avec elle. Bon sauf peut-être lorsqu'il l'avait vue se faire attaquer, mais il avait réussi à se retenir de tuer la petite bande de vauriens. La solitude devait le rendre malade, cela avait toujours été le cas par le passé, mais même si cela le rendait fou, il refusait de se rapprocher d'une personne au risque d'en souffrir encore plus que d'être complètement seul. Le démon était effrayé à cette idée et il était certain qu'il ne pourrait plus se contrôler si on venait à le trahir encore une fois comme autrefois. L'amitié et l'amour devaient rester des choses interdites pour lui, des choses qu'il devait à tout prix éviter, quelques choses qui sont complètement inutiles. Il devait continuer à se dire ceci pour ne jamais redevenir aussi faible qu'autrefois et se faire avoir de la même façon qu'avec cette fille qu'il avait rencontrée et qui l'avait dénoncé tout de suite en apprenant ce qu'il avait fait. Bon c'était assez normal de se faire dénoncer lorsqu'on est un tueur en série, mais il considérait cela comme une trahison et il avait essayé de changer pour elle, mais ça n'avait absolument rien changer. Toute toute personne un minimum d'intelligence aurait fait la même chose. Jamais il n'aurait dû s'attacher à cette personne et jamais plus cela ne recommencerait, puisque personne ne voudrait jamais d'une personne comme lui. Adras ferma doucement les yeux avant de tourner la tête vers Alaya qui semblait légèrement perdu, mais bon il lui avait demandé de le haïr, ce qui devait être assez étrange comme demande, pourtant cela le rassurait si cela arrivait et ça allait arriver un jour.

"aide moi... Je... Si... S'il vous plait... Aidez moi"

Le démon poussa un nouveau soupir avant de réfléchir tranquillement à tout ça. Comment l'aider sans la faire devenir exactement comme lui? Un meurtrier? Il voulait éviter une telle chose tout de même, il voulait qu'elle devienne forte qu'elle le déteste, mais pas au point de vouloir se venger sur tout le monde en tuant comme il l'avait fait. Pourtant, il était assez mal placé pour que cela arrive à un autre résultat. Il refusait de se montrer gentil comme quelques minutes avant, donc comment pouvait-il vraiment l'aider? Il ne voyait pas vraiment de solution pour l'instant. Adras bougea doucement pour essayer de se relever avec un peu de mal puisque son pouvoir l'avait légèrement vidé. Il du se reprendre à deux reprises pour enfin se mettre sur ses deux pieds, mais il n'était pas très stable et risquait de tomber à tout moment, pourtant il s'en foutait, il devait encore une fois ne pas montrer ses faiblesses à cette fille.

- Tu dois haïr ceux qui te font du mal... Si tu y arrives, tu pourras utiliser cette haine qui t'habite pour empêcher tous les autres de te marcher dessus... Cette haine te rendra forte... Ça viendra bien avec le temps...

----------❤----------

People can’t see anything that’s not right in front of them.


Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://survival-game.forum-canada.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attaque sur le toit    

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque sur le toit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Manoir des Illusions :: Archives :: Archives-
Sauter vers: