Ce manoir, personne ne sait d'où il vient. Mais ce que l'on sait, c'est que seuls les élus peuvent le voir et y entrer... H/Y/Y autorisé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Veuillez vous recenser à cette adresse s'il vous plaît ! Pour vous inscrire au bal, veuillez vous rendre ici !

Partagez | 
 

 (PV Aleksey) Une rencontre troublante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Dim 8 Juin - 18:11


feat Aleksey N. Romanov
A ce livre d’amour magnifique, à cet amant détaché, ne manque qu’une belle couverture


Shawn avait décidé de poursuivre un peu plus son exploration du manoir, il avait déjà trouvé la forêt et une chambre qu’on lui avait attribuée, maintenant, restait à découvrir tout le reste, à visiter et voir ce qui se cachait derrière les portes closes. Pour cette journée, Shawn misait sur le dark, il avait enfilé un pantalon de ville et une veste Gris anthracite, une chemise noire qu’il avait laissée a moitié ouverte, sur son torse aussi métissé que musclé. Il avait passé un ras du coup ressemblent a une ceinture a la boucle argentée, et un chapelet au perles noires et la a crois argentée. Sans oublier bien sur une chevalière appartenant à sa famille et surmonter d’un Ruby, un peu de chaleur sur un jeune homme a la peau glacée. (ici)

Après s’être promener dans plusieurs couloirs un peu au hasard de ses envies, il était arrivé au premier étage et en poussant une porte eut l’heureuse surprise de trouver son paradis. La bibliothèque, il y avait dans cette vieille baraque une gigantesque bibliothèque remplie d’ouvrage anciens comme récents, beaucoup de romans, de recueils de poésie, d’œuvre d’art a l’ancre noire sur des pages jaunis par le temps.

Il parcouru a une vitesse hallucinante les noms de nombreux ouvrages avant d’arrêter son chois sur un classique, un livre bien connu relatant l’amour défendu de deux enfants s’éveillant a la vie pour y découvrir la mort, l’histoire d’amour jugé a tord comme la plus belle qui soit, celle de Romeo et Juliette. S’asseyant sur une table au milieu des étagères, il pénétrât se monde qu’il adorait visité, le royaume des mots.


Code by @Madouce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Dim 8 Juin - 20:23


Je suis le jardinier du Manoir. Je ne sais pas trop comment ni pourquoi, j'ai décidé de l'être, puis c'est comme si quelqu'un m'avait dit " Oui, vas-y, fonce ". Une personne qui ne serait venue que dans ma tête. Puis après, j'ai croisé une certaine fille - zut, j'ai oublié son nom... de longs cheveux blancs en cascade dans son dos, un visage très délicat - et on s'est arrangé.
Maintenant, plus rien n'est important que faire ce que j'aime faire. Soit, à peu près tout. Suite à mon enfermement, j'ai appris à tout aimer.
À me réjouir de tout.
C'est agréable, de tout apprécier, de sourire de tout. C'est très agréable même : mais en même temps, c'est un peu fatiguant à la longue. Ça devient forcément lassant de rire de tout et n'importe quoi.
J'ai peur qu'à forcer, dans quelques années, je n'y arrive plus. Que je finisse par devenir une espèce de vampire lugubre, perdu dans ses pensées.
Le genre de vampire méchant et diabolique comme on peut en lire dans certains romans d'épouvantes, dans ceux où les vampires sont des êtres exécrables. Mais ce n'est pas toujours le cas, regardez moi.
Je suis un gentil vampire, moi.
Oui, bien sûr, je dois boire régulièrement du sang - du sang d'humain c'est bien, mais du sang magique c'est encore meilleur - sauf que j'essaye de le faire sur des animaux. J'ai eu l'idée en lisant un livre romantique où une humaine avait une histoire d'amour avec un vampire gentil qui buvait du sang d'animal.
Parce que boire du sang d'humain, c'est mal.
Surtout quand l'humain en question n'est pas d'accord.
Mes yeux se clignent d'eux-mêmes, et pendant quelques instants, je ne vois plus les lignes contenant la précieuse histoire, en n'entendant plus que le bruit de pas qui s'approchent de plus en plus, avant de se stopper.
Une personne !
La deuxième conséquence de mon enfermement est le fait que je ne supporte plus très bien la solitude, bien qu'évidemment, je ne suis pas toujours entouré de personnes tout le temps. Ce n'est pas possible, ne serait-ce que pour la nuit. Enfin bon, l'idée d'avoir une présence autre que la mienne dans ce lieu où nous sommes tous deux me réjouit. Si bien que je me relève d'un bond joyeux du siège moelleux où j'étais affaissé, les jambes croisées, appuyées contre l'un des deux dossiers tandis que l'autre retenait mon dos.
Je mets un marque-page dans mon livre - « Le Prince des Marées » - pour ne pas perdre la page, et je me dirige vers l'origine des pas. Si bien que je finis par tomber sur un jeune homme, à la peau légèrement mate, les cheveux immaculés.
Un charme fou.
Il est plongé dans son livre, si bien qu'il ne semble pas me remarquer : je m'approche de lui, alors qu'il me tourne le dos,et je me par dessus son épaule, pour voir ce qu'il lit. Dès les premières lignes que je peux lire, je reconnais immédiatement l’œuvre.
Bon sang, qui n'a jamais lu cette pièce !

« Roméo et Juliette ! Quel romantique ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Dim 8 Juin - 20:57


feat Aleksey N. Romanov
Salut bel inconnu


C’est vrai, en entrant dans un lieu saint pour lui (la bibliothèque), Shawn n’avait pas prêté la moindre attention au fait qu’il y ait peut être déjà quelqu’un. De toute façon, mis a part un bibliothécaire, il n’avait pas vraiment dans l’idée d’y voir quelqu’un, les personnes appréciant le monde des mots se faisaient assez rare de nos jours.

Puis une fois dans son monde, il se laissait complètement absorbé s’immergeant dans l’histoire alors il ne sentais que les présence trop proche à son gout, ce qui fit qu’il ne sut que quelqu’un était venu se joindre a sa réflexion que lorsqu’une tête vint lire par-dessus son épaule. Quittant sa bulle progressivement, Shawn ne bougeât pas immédiatement, pour lui il n’y avait pas de grand risque, généralement les gens qui s’approchaient trop de lui sentais le froid de son corps même a travers le tissus et s’éloignaient. Sauf que cette fois, la personne se mis à parler, commentant son chois par littéraire par une opinion assez rependue mais a son goût pas complètement réelle.

Par contre, il est vrai que le jeune sorcier fut impressionner qu’en seulement quelques secondes, l’inconnu ai su reconnaître l’ouvrage. Il est vrai que beaucoup de gens connaissant cette histoire mais tous ne sont pas capable de la reconnaître. On peut connaître un récit sans l’avoir sois même lut juste en ayant pris connaissance de son histoire et c’est ce que la plupart des gens avaient avec Romeo et Juliette mais apparemment, pas lui.

- La romance est une chose longue à apprivoiser

Le sorcier tourna légèrement la tête vers la personne derrière lui, un fin sourire sur les lèvres

- C’est plutôt l’histoire de la bêtise humaine et de ses limites. Rien ne sait y mettre un terme, mis a part la mort de l’avenir.

Le sorcier fermât son livre en douceur sans quitter le jeune homme des yeux.

-Mais ton point de vu n’est pas sans intérêt, l’étincelle naît parfois d’un simple regard.

Le sorcier détaillas rapidement l’inconnu, il avait de beaux yeux turquoise et des cheveux aussi noir qu’une nuit sans lune, son visage avait des traits plutôt fin, bref il était plutôt mignon.


Code by @Madouce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Dim 8 Juin - 21:22


Il tourna la tête vers moi, et son charme fou, que j'ai peu sentir alors même qu'il me tournait le dos, se décuple. Notamment grâce à ses yeux.
Deux yeux dorés.
Deux yeux qui me regardent.
Avec tellement de...
Je ne sais pas. C'est extraordinaire.
J'ai l'impression que c'est le Soleil qui brille-là, dans ses yeux dorés. Que c'est cet Astre lumineux qui répand sa lumière dans ces deux puits insondables, dans ces deux puits brillants qui ne s'en finissent jamais.
Je ne pourrais jamais décrire avec exactitude son regard. Jamais je ne pourrais mettre les mots précis qui auraient pu décrire l'intensité de ce doré. Jamais je ne pourrais décrire la passion qui me semble briller dans les yeux de ce jeune homme.
Jamais je n'en serai capable.
Et puis il y a sa voix aussi. C'est une jolie voix, pour sûr. C'est une voix comme on n'en entend qu'une fois dans sa vie. Parce que cette voix, elle nous marque à jamais.
Elle nous impose son timbre magique.
J'ai juste envie de fermé les yeux pour mieux savourer ses paroles, mais je ne peux pas. Si je le fais, je commettrais alors le pire de tous les blasphèmes.
Je quitterais son regard doré, si captivant.
Et c'en est hors de question.
Il ferme doucement, lentement, son livre, tout en continuant à planter ses yeux dans les miens. Puis son regard me traverse quelques instants, quelques instants où je me sens mis à nu - ce qui me fait bien entendu rougir sans que je sache vraiment pourquoi - pendant que sa voix retentit une nouvelle fois. Il pense que mon point de vue est intéressant, mais il n'a pas l'air de totalement le partager.
J'ai un petit sourire en coin, devant la démolition qu'il m'a fait du livre qui pour moi, représente l'un des plus beaux chefs d’œuvre romantiques. Certes, ils meurent à la fin, mais c'est justement parce qu'ils ne supportent pas de vivre sans avoir l'occasion de prouver son amour l'un envers l'autre.

« Un simple regard ? C'était bien plus qu'un simple regard. »

Je ne peux pas m'empêcher de continuer à contempler ses yeux. Les miens sont définitivement ancrés dans l'intensité dorée des siens.

« Et puis, qui nous dit qu'il n'y a rien après la Mort ? Peut-être qu'ils sont allés dans un monde meilleur. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Lun 9 Juin - 1:23


feat Aleksey N. Romanov
Est-ce que mon cœur à aimer jusqu'à lors, jurez que non mes yeux, car je n’avais jamais vu la vrai beauté jusqu’à se soir.


Shawn ne quittât pas des yeux l’inconnu rester derrière lui, son beau visage si délicat, ses grands yeux d’enfants d’un turquoise plus pure que l’eau d’un lagon. Pas a dire, ce jeune homme était agréable a regarder. Il sembla aussi connaître la grande littérature mais ne réagit pas immédiatement face aux propos du sorcier, il restât simplement là, les yeux rivé sur ceux de Shawn.

Ce fut le sorcier le premier et seul d’ailleurs a rompre le contact visuel, il ne le fit que quelques instants mais pris tout de même le temps d’observer son interlocuteur avant de revenir a son visage pour découvrir des joues bien rouges. A croire que tout le monde ici avait ce syndrome, dès qu’il parlait ou, en l’occurrence, agissait, la personne avec lui se mettait à rougir, une réaction qu’il ne comprenait pas forcement.

Au vu du personnage, il aurait presque eu envie de jouer sur ce point comme avec la petite fée mais ne le fit pas immédiatement, s’aurait été bien trop facile quand même. Son sourire face a sa vision du livre et surtout face a l’amour qui naît d’un simple regard intriguât Shawn, la suite de la conversation risquait d’être intéressante s’ils étaient incapable de se mettre d’accord même sur les détails mais peut importe, au contraire, plus la discussion est animé, plus elle a de l’intérêt.

-En ouvrant au défunt les portes d’un autre monde, tu ferme aussi l’accès aux immortels, sans oublier qu’une âme qui partirais dans ce monde meilleurs ne pourrait pas se réincarné. Je suis déçu, moi qui pensais qu’on avait tous droit a une seconde chance

Le sorcier déposât le livre sur la table qui leurs servait de siège pour le coup, il se tournât vers son interlocuteur toujours son sourire aux lèvres, oui cette situation l’amusait. Détruire une à une chaque théorie que lui avancerais ce jeune homme l’amusait, s’était une distraction assez malsaine pour être attirante. Le jeune inconnu éveillait un sentiment nouveau, ou plutôt ancien profondément enfoui après l’échec de toute tentative de se lié durablement à quelqu’un dans son enfance.

-Mais je t’en pris, explique moi en quoi l’échange de regard qui a lié le cœur de deux enfant n’était pas ‘un simple regard’

Shawn pris appuis sur la table en posant sa main derrière lui, son sourire passât d’amuser à provocateur alors qu’il ne quittait toujours pas l’inconnu des yeux.


Code by @Madouce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Lun 9 Juin - 15:48


Quand il sourit, j'ai l'impression d'avoir affaire au Diable. À diable diaboliquement diabolique.
J'ai comme l'impression qu'il joue avec moi, qu'il croit avoir raison. Mais l'idée que je m'obstine dans mon avis qui lui parait plus ou moins idiot, plus ou moins cliché quant à Roméo et Juliette, semble l'amuser. Ça ne me gêne pas. Ça ne me dérange pas qu'il puisse croire que je suis stupide - ou du moins, pas trop.
Du moment qu'il continue de me regarder avec ses yeux incroyables.
Avec de tels yeux, il suffirait qu'il continue de me fixer en me donnant un ordre pour que je l'exécute. Comme un bon toutou qui ne réfléchit pas. Comme un bon esclave qui se désobéit pas. Comme un être inférieur qui sait qu'il ne doit pas protester. Après tout, comparé à lui, à sa peau joliment mate, à ses cheveux du blanc le plus pur que je n'ai jamais eu l'occasion de voir, que suis-je ?
Ses yeux.

« Mais on a le droit à une seconde chance ! Et qui es-tu, pour pouvoir affirmer que rien ne se passe, après la Mort ? À moins d'avoir fait le voyage, tu ne peux pas le savoir. Comme tu n'as pas fait le voyage - sinon tu ne serais pas là, après tout -, tu ne peux pas savoir. La Mort est un sujet pour ceux qui aime rêver. ; généralement ceux qui ont fait des bêtises qu'ils souhaitent réparer mais qu'ils ne peuvent pas. »

Sa bouche quand elle sourit.
Ses lèvres qui me donnent envie de poser les miennes dessus, le plus délicatement possible.
Je secoue légèrement la tête pour chasser ces envies idiotes. Embrasser un inconnu ? Quelle idée ! Pourtant, elle parait alléchante justement, cette idée, quand il place une main derrière lui, en y prenant appui, pendant que son sourire s'élargit un peu - ce n'est plus la même émotion qui le traverse, à présent il a l'air plus ... joueur.
Il possède un charme fou, comme ça.
Je voudrais lui demander de garder la pose et de le peindre ; bien que je ne maîtrise pas tout à fait toutes les techniques d'ombrages avec la peinture.
Il veut des explications ?
Je vais lui en donner.

« Si ce n'était qu'un simple regard, ils ne seraient pas tombés amoureux l'un de l'autre uniquement grâce à ça. Il s'est passé quelque chose pendant ce regard : un échange de sentiments, une reconnaissance d'une vie antérieure peut-être, ou même le déclic du coup de foudre. Dans tous les cas, ce regard n'était pas un regard, mais la conversation entre deux coeurs qui se reconnaissent et se savent âme-sœur. »

Dans ma tirade, je continue à le regarder. Est-ce que les regards que nous échangeons sont plus que de simples regards eux aussi ? Est-ce qu'ils portent en eux le désir de vouloir se connaître, d'en apprendre plus l'un sur l'autre ?
J'espère.
C'est un espoir de petit garçon, je crois.
Mais avec mon emprisonnement, je n'ai jamais eu le temps pour vraiment grandir.
Je suis encore avec mes envies et mes rêves de petit bonhomme.

« Un regard, ce n'est rien. Ce n'est que deux paires d'yeux qui se croisent. Ce qui rend un regard unique, c'est les émotions qui les traversent. C'est ça, qui a fait que c'était plus qu'un simple regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Lun 9 Juin - 17:11


feat Aleksey N. Romanov


Oula, le voilà qui défendais sa théorie bec et ongle, la seule d’ailleurs qui n’avait pas été complètement démolie c’est dommage. Le sorcier trouvait tout de même la discutions de plus en plus intéressante, c’est vrai il n’avait pas repoussé l’ide qu’une vie puisse exister après la mort, au contraire il l’avait même plu ou moins appuyer en donnant l’hypothèse d’une seconde chance. Mais juste pour l’occasion et surtout parce qu’il n’avait pas envie de couper court au débat, il se rangeât vers l’avis inverse ou plutôt décidât de donner un peu plus dans la provocation.

-Je ne peux effectivement pas affirmer qu’il n’y a rien après la mort, puisque je n’ai pas encore fait l’expérience mais songé que la vie est intéressante justement parce qu’elle a une fin est un point de vue qui me semble bien plus plaisant. Si on a qu’une vie, qu’une seule chance, alors autant en profité pour laisser libre court a ses envies tu ne pense pas ? Ce seul argument donne du poids à l’hypothèse, enfin pour moi.

Shawn était plus que ravi de ne pas connaître les songes de son interlocuteur, au moins s’était une surprise a chaque fois qu’il ouvrait la bouche et puis, le mystérieux inconnu, s’était plaisant a pensé, sa éveillait encore et toujours l’envie d’en savoir plus sur lui et de connaître sa réponse. Ce jeune homme développait petit à petit un quelque chose particulièrement plaisant pour le sorcier, dont les yeux ne pouvaient quitter ceux de sa nouvelle rencontre.

Sa réponse est plutôt douce et bien trouver, e n soit elle est bien défendue mais soulève encore plus de point de débat qu’elle n’en clos. Pour une fois, une seule et unique fois, le sorcier était plus que ravi d’avoir été tiré de sa lecture, puisque la personne qui s’était imposer dans son monde de solitude était des plus intéressante. Sans même avoir pris le temps de se présenter, il avait su piquée dans le vif la curiosité du sorcier, l’échange était stimulant et tout nouveau pour Shawn qui aurait voulu que cette discussion n’ai pas de fin.

-Donc c’est l’appellation ‘simple’ que tu n’as pas apprécié, pourtant un regard n’as rien de compliqué, c’est même l’une des première choses que l’on fait en rencontrant quelqu’un, quand la rencontre est commune bien sur.

Certaines personnes ne peuvent pas se voir quand elle se rencontre et en gardent les yeux noyé dans les lagons qui semblaient ce trouver dans ceux de son nouvel ami, Shawn se dit que ceux qui manquaient ce spectacle n’avait vraiment pas de chance.

-Tu parlais coup de foudre, tu pense donc que l’amour peu naitre en un regard ? Ce n’est pas pervertir un peu se sentiment si complexe que de l’attribuer a une quelconque attirance purement physique ?

Par contre, son dernier argument ne lui plaisait pas, une fois de plus il allait le contredire mais cette fois pas question de cédé, sur cette opignon, il n’avait jamais eut le moindre doute.

-Pas d’accord, un regard éveil toujours des sentiments, s’il est froid c’est le rejet, s’il est tendre c’est l’affection, nous envoyons en permanence nos sentiments aux autres, même sans en avoir conscience. Le regard a une importance quasi capitale dans n’importe quel sentiment, les lèvres sa peut mentir …

Une question s’éveillât dans la tête le sorcier à se moment s’était quel sentiment pouvait lui envoyé les beaux yeux si claires de son interlocuteur. Il ne réalisât pas que lui-même pouvait en envoyé mais de toute faon ce jeune homme lui plaisait, il commençait déjà à l’attiré comme un aiment, sa façon de répondre et son esprit vif donnais juste envie au sorcier de rester auprès de lui et de l’écouter, de se laisser bercer par ses mots et sa voix.

- mais pas les yeux.


Code by @Madouce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Lun 9 Juin - 18:13

Je trouve qu'il a un peu les comportements des fêtards, de ces gens qui ne pensent qu'à faire la fête, qu'à rire, qu'à danser - comme moi, sauf que moi, je ne cherche pas d'excuses - en prétextant que personne ne sait vraiment si il y a quelque chose après la Mort, et que pour cette simple et bonne raison, il faut profiter du jour au jour.
Moi, si j'aime rire, sourire, profiter, c'est pour apprendre à vivre.
Pas parce que demain, je n'aurais peut-être plus l'occasion de le faire.
C'est idiot, de vouloir faire quelque chose parce que demain on pourra pas le faire, non ? On devrait faire ce que l'on veut, parce que l'on le veut, non parce que sinon on pourra plus le faire.
on devrait laisser nos sentiments guidés notre vie, en se laissant emporter par ce que nous éprouvons.
Nous sommes des êtres humains - enfin, pas tout à fait, je suis moi-même un vampire, mais vous saisissez la nuance ?
Les êtres humains, c'est juste un boule vivant remplie à ras bord de sentiments, comme la joie, le bonheur, la colère, la jalousie, le plaisir.
Comme l'amour, aussi.
Est-ce que c'est parce que je suis un vampire que je ne suis jamais tombé amoureux, pour l'instant ?

« Ce n'est pas parce que quelque chose a un risque de ne plus se produire qu'on doit le faire. C'est parce qu'on veut le faire, qu'on doit le faire. Parce que c'est ce que veut notre corps, ce que veut notre cœur, ce que veut notre esprit. »

Sa voix me donne envie de fermer les yeux, encore une fois. Sauf que je ne peux toujours pas le faire. Parce que ça reviendrait encore à quitter, ne serait-ce qu'un instant, son regard doré.
Son regard doré qui s'accroche au mien autant que le mien s'accroche au sien.
Fatigué d'être debout, je me déplace pour être en face de lui, avant de m'asseoir par terre, tranquillement. J'étends mes longues jambes devant moi, en les pliant légèrement, afin que mes pieds se retrouvent proches des siens.
Ils les collent presque, à vrai dire. Ils sont posés juste à côté des siens, et j'ai envie de m'amuser à poser les miens sur les siens.
Mais c'est stupide.
Enfantin.
Je n'ai pas envie qu'il croit que je ne suis qu'un petit bébé incapable d'avoir une conversation sérieuse. Une conversation d'adulte.
Je passe alors mes bras sous mes genoux, courbe un peu le dos, pose mon menton sur mes genoux, sans jamais avoir arrêter de le fixer. Il est trop beau pour que je lui fasse un tel déshonneur. Que je le quitte des yeux, et je me coupe les cheveux.

« Moi je ne suis pas de cet avis-là. Je pense qu'un regard, c'est quelque chose de machinal. Quelque chose de vraiment banal. Souvent, les regards qu'on s'échange en se croisant dans la rue, dans un magasin, on les oublie. Parce que ce ne sont pas les regards qui nous marquent, ce sont les regards inutiles. Ce sont eux, les simples regards. Les regards qui n'ont pas d'émotions particulières. Ce qui fait que nous mettons des sentiments dans notre regard, comme dans une conversation animée, c'est notre nature d'être humain. C'est le fait que nous soyons humains, et que nous éprouvons des émotions. Les yeux ne sont que le reflet de l'Âme. Mais pas forcément le regard. »

Je me mets à penser à la théorie du coup de foudre maintenant. Qu'est-ce que c'est, au juste ? Je n'en ai aucune idée. Je ne suis jamais tombé amoureux. Je n'ai jamais ressenti le coup de foudre. Si j'en avais un, là tout de suite, je ne saurais même pas capable de comprendre ce que c'est.
Je penserais sûrement juste à vivre.
À profiter.
À uniquement contempler toujours un peu plus la personne qui a éveillé le coup de foudre.
À ne jamais s'en séparer.
J'esquisse une petite grimace, en me rendant compte que je suis incapable de trouver une solution pour sa question du coup de foudre et de l'amour. Comment lui expliquer ? J'ai vécu plus de cent ans, et pourtant, je n'ai jamais eu le temps de vivre une romance.
La faute à mon emprisonnement.

« Je... Je ne suis jamais tombé amoureux, alors je ne peux pas trop savoir ce qu'est ce sentiment si je ne le connais pas : c'est comme la Mort. Je ne peux pas dire ce que c'est, ce qui se passe, tant que je n'ai pas essayé. Mais j'imagine que deux âme-soeur savent ce qu'elles sont l'une pour l'autre au premier regard, oui. »

Je me sens un peu honteux d'avouer mon inexpérience, ce qui provoque un léger rougissement de ma part. Pitié qu'il ne le remarque pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Lun 9 Juin - 20:06


feat Aleksey N. Romanov
Trop mignon


Le jeune homme semblât s’enfermer dans ses songes alors qu’il lui parlait, le sorcier aurait il soulever un point un peu trop personnel en tablant sur le sentiment amoureux ? Il est vrai que certaines personnes ont du mal avec ses trucs la. Pourtant, il n’avait pas vraiment compris d’où pouvait venir cette gène, certains juge l’amour comme une vaste blague mais peu de chance que l’inconnu aux beaux yeux turquoise puisse penser une tel chose vu l’importance qu’il donnait aux sentiments de Romeo et Juliette.

Encore une fois, le beau jeune homme aux cheveux plus noir que la nuit même interprétais ses paroles a la va vite. Shawn ne faisait pas les choses parce qu’il ne pourrait plus les faires, bien au contraire, il était persuader qu’il aurait bien assez de temps pour faire.

-Je ne fais pas les choses par peur que l’occasion de les faire ne se représente pas. Mais seulement parce qu’en étant pas certain de revenir un jour, j’ai envie de vivre sans me soucier de demain et si s viens à s’arrêter tant pis j’aurais fais exactement ce dont j’avais envie au moment ou j’en ai eu envie.

Apriori, il en avait assez de rester debout, ce qui était assez compréhensible mais au lieu de s’installer aux cotés du sorcier sur la table, l’inconnu se mettais sur le sol. Bien sur, ses yeux ne quittaient pas ceux de Shawn alors qu’il prenait place mais il yeux quand même quelque part un léger sentiment de déception pour le jeune homme qui avait toujours connu cette prise de distance physique a cause de ses pouvoirs.

-Oui, certains regards ne marque pas, tout comme certains sentiments sont volatiles, on ne peut pas dire que tous les chats sont gris si on en à jamais vu que deux. Tu imagine si on était obligé d’aller discuter avec chacune des personnes qu’on peut croiser dans la rue ?

A force d’être fixé comme sa par ses deux grands yeux si turquoise, le sorcier fini par baisser la garde, il avait cette sensation de confiance avec quelqu’un dont il ne connaissait pas même le nom et était troubler. C’est vrai, le jeune homme était bien la première personne qu’il ait jamais connu qui lui face cet effet, titillant son intérêt, et pas seulement par ses réactions mais aussi et surtout par sa personnalité.

-En plus, tu ne peux pas dire qu’un simple regard n’as pas d’importance, pas en refusant de me quitter des yeux comme tu le fais depuis tout à l’heure

Son joli visage se tord légèrement a la question sur le coup de foudre, il semble gêné, cette fois alors Shawn pensât avoir surement poser une question qui avait gêné ou blesser sa nouvelle rencontre. Il cherchât un moment ce qu’il avait bien put dire mais rien a faire, il n’avait pas l’impression d’avoir été trop loin.

A vrai dire, le vampire ne fut pas seul a rougir lorsqu’il dit n’avoir jamais connu l’amour, sans comprendre vraiment pourquoi, Shawn savait ce qu’on peu ressentir, pas pour l’avoir personnellement vécu mais plutôt parce qu’en touchant des personne qui ressentaient ce sentiment il avait eut l’occasion de le découvrir en partie. Il descendit donc de son perchoir pour venir s’assoir près de l’inconnu, prenant toujours grand soin de n’avoir aucun contact avec lui, histoire de ne pas recevoir ses pensées et de lui laisser son intimité.

-De toute façon, je ne suis pas vraiment sur que l’amour soit quelque chose qu’on puisse définir. C’est un sentiment puissant qui s’exprime de beaucoup de façons différentes. Je sais juste qu’il peut être aussi incroyablement doux que cruel et surtout, que c’est quelque chose qui ne se commande pas.


Code by @Madouce

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Mar 10 Juin - 21:21

Sa première réponse me rassure. Oh, non pas que j'ai quoique ce soit contre les fêtards, au contraire, ils sont relativement gentils, même si ils sont généralement capable de devenir très lourds assez rapidement. Je ne connais pas beaucoup de personnes fêtardes, pourtant, la demie-douzaine que je connais m'est suffisante pour comprendre qu'ils ne sont pas ceux avec qui je pourrais faire ma vie.
Ils sont toujours à dire que la vie est trop courte, qu'il faut savoir profiter.
Alors ils font des choses stupides, irréfléchies.
Et ils sortent toujours cette excuse bateau : " Oui mais qui sait, demain je ne pourrais peut-être plus le faire ! ".
Je m'obstine à penser que l'on doit faire ce que l'on veut, et pas parce que demain on ne pourra peut-être plus le faire. Si on devez mourir demain, et qu'on n'avait jamais tué personne, fallait tuer aujourd'hui afin d'avoir su profiter de la vie ?
Non. Bien sûr que non.
Je lui offre alors un sourire rassuré : je me sens un peu moins angoissé de savoir que ce n'est pas un fêtard de ce genre là.

« Désolé, je suis un peu trop vite sur ce coup là. Cependant, je crois que ne pas s'occuper de demain n'est pas forcément une bonne idée non plus. Il faut savoir se tourner vers l'avenir. »

Sa deuxième tirade me tire un petit rire, parce que j'imagine bien parler à chaque personne que je croise dans la rue, justement.
Ça serait le genre de chose que je suis capable de faire.
Typiquement moi.
Puéril - oui, soyons honnête.
Enfantin.
Idiot.
Mais me remplissant d'une certaine joie.
Rencontrer de nouvelles têtes est un cadeau précieux ! Ou tout du moins, pour moi. J'aime l'idée de savoir que le monde est à ma portée, et que je peux le découvrir tout entier, si je le désire vraiment.
Mon rire m'empêche de me concentrer sur la mine un peu déçue qu'il semble avoir, même si je l'aperçois du coup de l'œil.
Puis, avant que je n'ai fini de rire, je me stoppe brutalement en entendant la suite.
Je sens mes joues devenir cuisantes.
Je sens mes lèvres s'ouvrir afin de balbutier quelques mots d'excuses.
Je perçois mes doigts qui se crispent légèrement sous la gêne.
J'ouvre grand les yeux sous la surprise.
Je ne sais pas quoi dire, comment me justifier, mais de toute façon je n'aurais pas eu le temps, parce qu'il vient s'installer à côté de moi, par terre. Je le regarde, un peu étourdi, les joues encore roses, et je peux sentir son... aura ? autour de moi. J'ai l'impression que l'air qui nous entoure tremble, qu'elle grésille.
Rien n'existe plus que l'idée qu'il soit si proche.
Je n'entends qu'à moitié ses derniers mots, mais ce que je retiens me faire croire que lui, il a déjà connu plusieurs fois l'amour. En même temps, n'avez vous pas vu le personnage ? Je me mets à penser que certaines personnes l'avaient peut être déjà pris dans ses bras.
Mon cœur se serre un peu.

« Tu as l'air de beaucoup t'y connaître, sur le sujet de l'amour ! Tu as du avoir une vie bien remplie. »


[H.R.P : Désolée, c'est bidon, mais je suis un peu pressée. D: ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   Mer 11 Juin - 1:28


feat Aleksey N. Romanov
J'adore s'était trop chou quand même ♥


Le sourire rassuré que lui adressait son interlocuteur avait au moins le mérite d’être agréable, il s’excusât même d’avoir tiré des conclusions hâtivement, c’est vrai que Shawn n’avait absolument pas poussé l’expérience dans se sens, il n’était pas du genre fêtard, faire la fête c’est aussi entrainer du contact avec les gens, pendent une sortie, un échange ou même une danse et vu ses rapports avec les autres, il n’avait pas vraiment de raison de sortir.

Quelque part il ne pouvait pas donner tord au jeune homme, parfois il faut savoir regarder vers demain c’est juste que parfois s’était difficile de se dire que demain est un nouveau jour, surtout quand les anciens ne sont pas forcement bon. Alors, autant vivre au jour le jour et profité. A priori, l’idée d’aller saluer tout le monde avait beaucoup amusé le bel inconnu et un doux rire s’était fait entendre mais il fut très vite interrompu par des joues qui devenaient d’un coup bien rouge. C’est une réaction bien singulière pour quelqu’un qui dit qu’un simple regard n’as aucune importance, à moins que le regard échanger n’ai pas été si simple mais cette question reste épineuse quand on se sait même pas le nom de son interlocuteur.

Voir ses doigts tout crispé d’un coup et ses mots qui refusent de sortir, fit sourire Shawn pendent qu’il prenait place auprès du vampire, sa aurait presque put être plus intéressant de pousser l’expérience et voir quel émotion se cachais sous cette réaction mais … pas avec lui, s’il avait envie de fait par de ses ressenti, mieux valait que sa soit fait par la parole.

Plus rien n’avais d’importance autour d’eux, l’inconnu avait réussit a reformer la même bulle qu’un bon livre, ce petit monde ou généralement Shawn prenait plaisir a se retrouver, s’était tout aussi plaisant et terriblement intrigant de constater que le partager n’était pas désagréable.

La question par contre fit rapidement et temporairement perdre son sourire au sorcier, l’envie de lui dire exactement comment il avait connu se sentiment était très présente mais s’était aussi prendre le risque de faire exploser la jolie bulle qu’ils s’étaient créé.

-Tu tire encore des conclusions hâtives, là. Quand bien même j’aurais eu une vie bien remplie je ne saurais pas grand-chose sur l’amour, je te l’ai dis, c’est un sentiment complexe.

Après sa réaction quand il lui avait fait remarqué son beau regard qui refusait de se détacher du siens, Shawn était curieux de savoir si Romeo aurait une réaction face à l’absence de détails sur le sujet qui semblais l’intéresser. Cette fois ci par contre, c’est le sorcier qui ne le quittait pas des yeux, .

-Mais je n’ai encore jamais aimé...

Shawn repris de nouveau le petit sourire joueur qu'il avait sur la table, voir les réactions de l'inconnu l'amusait.

-Si ... tu tiens à le savoir

Code by @Madouce
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (PV Aleksey) Une rencontre troublante   

Revenir en haut Aller en bas
 
(PV Aleksey) Une rencontre troublante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PV Kana Suu] Des nouvelles de Tequila Wolf.
» La vie d'un Serpentard - Aleksey
» Je matte pas son cul ! Je regarde juste la marque de son jean. █ ALEKSEY
» Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.
» Tu es... une curiosité troublante.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Manoir des Illusions :: Archives :: Archives-
Sauter vers: